mardi 9 décembre 2014

Odyv

Je possède depuis maintenant plusieurs années un vase  avec des inscriptions en reliefs. On peut lire de façon très nette Odyv et un numéro 545, identifiant de toute évidence le modèle.
 


 
A l'époque j'ai acheté ce vase parce qu'il me plaisait sans en connaître l'origine. Le prix était également très raisonnable. La céramique est belle, sa forme est généreuse rythmée par des reliefs et un émaillage très réussi.

Depuis son achat elle est restée dans ma bibliothèque ce qui est plutôt bon signe car comme beaucoup de collectionneur, je ne peux pas exposer  toutes les céramiques que j'achète et suis obligé d'en stocker ...

Or récemment j'ai trouvé sur internet par hasard une céramique qui possédait le même émaillage  mais d'une forme différente . A réception du vase  j'ai pu m'apercevoir qu'il était de la même qualité. il y avait la même marque et  un numéro 551. Je n'avais dorénavant plus le choix et me devais d'en savoir un peu plus sur cette mystérieuse manufacture .

Internet est un outil vraiment magnifique, après quelques clics, j'ai commandé un ouvrage sur la manufacture Art déco Berlot-Musier de Vierzon   Le temps d'Odyv 1927-1940 édité par le musée Charles VII lors d'une exposition  organisée en 2006 autour d'une collection de pendule.



Le catalogue contient 96 pages bien documentées avec de belles illustrations. Les auteurs mènent une véritable enquête pour reconstituer l'histoire de cette production oubliée , contemporaine et voisine des grès de Lourioux à Foecy ou de Denert et Balichon (Denbac) à Vierzon.

Berlot-Musier est une petite manufacture Berrichone (40-60 employés au maximum). Créée en 1927 elle produira des céramiques jusque dans les années 1970, avec une période faste entre 1930 et 1940. Odyv est l'estampille de la manufacture et correspond (comme pour Denbac) à la contraction de 2 prénoms ODette la fille de Mussier et YVonne la sœur de Berlot.

Les vases ne sont malheureusement pas abordés en détail ce que regrette l'auteur dans sa conclusion et laisse en même temps ouvert un champs d'exploration. Nous apprenons quand même qu'il y aurait au moins 330 modèles, numérotés de 201 à 604 avec une qualité qui varie selon les époques et la technique et un émaillage varié; craquelé, crispé, de couleur et certain rehaussé d'or ou de platine.

Maintenant que je connais un peu mieux l' histoire de la manufacture, je dois avouer que l'intérêt pour ces 2 céramiques s'est encore accru.
Quoiqu'il en soit au final, j'ai 2 vases qui forment un bel ensemble, en plus très adapté en cette période de fin d'année pour mettre en valeur les décorations de Noel... 

2 vases Odyv; H 23cm et H 17cm D 21cm

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire