samedi 25 mai 2013

Vase "Nocturne" ou "Sommeil" ... de Ch. Vital-Cornu ou R. Jeandelle

Il me devait d'aller visiter la nouvelle exposition "L'art nouveau, la révolution décorative" à la pinacotheque de Paris (18 avril- 8 septembre 2013). J'ai profité d'une visite organisée par mon entreprise pour découvrir les 136 oeuvres (céramiques, verreries, mobilier, dessin, affiche...) illustrant  ce mouvement; bref, controversé mais charnière dans l'évolution des arts décoratifs.
 
Je trouve que la production de Rambervillers est d'autant plus intéressante qu'elle arrive à trouver une place dans le développement de "l'art nouveau". Ce mouvement apparaît en 1895 en réaction à l'académisme et disparaît brutalement en 1914. Après s'être développé pendant 20 ans dans tous les domaines (peinture, musique, bijou, architecture ...) et dans tous les pays (Angleterre, Espagne, Belgique, Autriche...) le mouvement atteint ses limites... il a épuisé ses sources d'inspirations ...il sera violemment rejeté, oublié pour suciter un nouvel interêt en 1960,  première rétrospective de l'art nouveau en France.
 
Il va laisser place à "l'art deco" qui était le sujet de la seconde partie de l'exposition que je n'ai pas eu le temps de visiter. Je n'aurais pas forcément choisi que des oeuvres  de Tamara de Lempicka pour présenter l'art déco et illustrer le retour à géométrisation après l'arabesque.
 
Bref,  équipé d'écouteurs sur les oreilles et bercé par les commentaires sans grand intérêt de la conférencière, j'admire les oeuvres  et je découvre stupéfait dans une vitrine de la première salle, un grand vase (40cm de haut) en bronze à patine sombre reprenant le modèle bien connu du vase sommeil de Jeandelle.

 
J'apprends finalement que cette oeuvre a été créée par  Charles Vital-Cornu (1851-1927), montrée à la Société des Artistes Français en 1901 et éditée MM. Susse éditeurs. Il existerait une variante en étain, marquée M Susse frères fondeurs avec un cachet rond en cuivre.
Le portail des collections de musées de France nous apprend également que Charles Vital-Cornu a réalisé cette fois ci en céramique le vase Nocture présentée ci-dessous à Sèvres au cours de l'année 1904. Ce vase est également appelée vase Sommeil.

Vase Vital-Cornu "nocturne"  28 cm de haut pour 15cm de large.
Macon, musée des Ursulines

René Jeandelle (1883-1935) a 21 ans en 1904 quand il sort diplomé de l'école nationale supérieur de céramique de Sèvres pour rejoindre la SAPCR. La manufacture va commencer à vendre le vase Le Sommeil en 1906.
Vase Le Sommeil de Jeandelle, 22 cm de haut

Il est évident, Jeandelle s'est inspiré de son aîné pour créer son modèle.  A t il rencontré Charles lors sa formation à Sevres en 1904? Certainement...A t il créé le modèle à Sèvres avec la collaboration de Charles ? peut être...
 Le vase de René Jeandelle est clairement très comparable à celui de Ch. Vital-Cornu, il présente malgré tout des différences principalement au niveau des fleurs de pavots. Plus importantes, elles se détachent plus nettement  au niveau du col et elles ont été rajoutées au niveau du talon.
Au final le vase de R. Jeandelle est également très inspirée et possède sa propre personnalité avec une présence florale plus marquée et un émaillage d'une grande richesse (caractéristique distinctif de la production de Rambervillers) .





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire